Les organismes internationaux interprofessionnels (ICCROM, ICOM, ICOM-CC, ICOMOS, IFLA) ont produit des textes relatifs aux principes d'interventions de conservation - restauration que ce soit pour le domaine du patrimoine bâti ou pour le domaine du patrimoine mobilier, des fonds d'archives et des collections.

 

Certaines ont acquis une vocation plus large que l'objectif de leur rédaction initiale comme par exemple la charte de Venise de 1964 ou le document sur l'authenticité de Nara de 1994.

 

Il est important pour tous les professionnels (conservateurs, restaurateurs, architectes et entreprises, scientifiques de la conservation) de connaître et de faire connaître ces documents qui constituent le cadre international de toute intervention de conservation - restauration.



La chartre de Venise

La Charte internationale sur la conservation et la restauration des monuments et des sites, dite “Charte de Venise” est un traité qui fournit un cadre international pour la préservation et la restauration des bâtiments anciens. Elle a été approuvée par le 2ème Congrès international des architectes et des techniciens des monuments historiques, réuni à Venise du 25 au 31 mai 1964.

Le document de Nara sur l'authenticité

Fondé sur la « Charte de Venise, 1964 », il en constitue un prolongement conceptuel. Il prend acte de la place essentielle qu'occupe aujourd'hui, dans presque toutes les sociétés, le patrimoine culturel.


ICOM - CC

Avec ses 21 groupes de travail, l'ICOM-CC constitue un forum unique où restaurateurs, scientifiques, conservateurs et autres professionnels travaillent à l'étude et au développement de la conservation et de l'examen des oeuvres ayant une signification culturelle et historique.